[FANFIC] Halo Battle : L'histoire de Mike Pinker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[FANFIC] Halo Battle : L'histoire de Mike Pinker

Message par Digital N7 le Lun 22 Sep - 0:29

Amnésia, voici une histoire dont je suis fier. Elle raconte les aventures du plus malchanceux des spartans. Je l'avais posté sur halocreation, mais je suis heureux de la partager avec vous.

Les parties entres parenthèses sont les phrases d'intro de chaque chapitres prononcées par Mike Pinker lui même.

Sommaire : Prologue: Le calme après la tempête. ( se passe durant l'entraînement spartan sur Reach )
Chapitre 1: Sauver l'équipe Technik ( se passe durant la guerre de Reach )
Chapitre 2: Halo (se passe durant halo 1)
Chapitre 3: La menace du parasite ( se passe durant halo 1)
Chapitre 4: Compte a rebours ( fin d'halo 1)

Prologue: Le calme après la tempête

( Nul ne sait ce que la vie nous réserve. Si j'avais su ce qu' allait être la mienne, j'aurais voulu ne jamais naitre )

<< Plus vite, allez allez. Les numeros 117, 087 et 034 sont deja arrives, cria le sergent entraineur>>
Les jeunes spartans se haterent, se bousculant et se frappant pour ne pas être prive de repas. Dix minutes passèrent avant que le dernier ne sorte du parcours.
- 112, vous êtes le dernier. Vous connaissez le tarif ?
<< Pas de repas ce soir, je sais, rala le spartan en croisant les bras. L'entraîneur fit ensuite l'appel, et il fut surpris:
- Cinquante deux, mais il en manque un. Qui n'est pas en position d'appel ?
<< Hem... je crois que c'est lui sergent, dit l'un des enfants en désignant un autre enfant qui essaiyait de sortir du parcours d'obstacle. Ce dernier, empetré dans les barbelés , avait des cheveux bruns assez longs, avec un énorme épi au sommet du crâne qui formait de longues touffes de cheveux éparpillés. Sa peau était très blanche et il suait a grosses gouttes en voyant s'approcher le sergent.
- Mike !!!!! s'écria t-il, qu'est ce que tu fais encore la ?
<< Bah... je... j'essaye de sortir du parcours d'entrainement>>
-Comment ??? Mais tout les autres ont finis depuis un quart d'heure.
<< Mais j'étais coince avec le gouffre 10>>
- Tu est TOUJOURS coince au gouffre 10 !!!! Ce n'est pas possible, tu ne fais pas d'efforts !!!! Enfin, j'en connais un qui va être content.
Il se tourna vers les autres enfants, et s'adressa au numéro 112:
- Mon gars, finalement tu n'es pas prive de repas pour cette fois.

Nous sommes en 2526. Les spartans, équipés d'un prototype d'armure MJOLNIR mark III, se rendent sur la station spatiale Delta pour y accomplir un entraînement a balles réelles sur hologrammes. Huit spartans, dont Mike, composent la première équipe a se rendre sur place. L'objectif est d'atteindre 1000 points dans un délai d'une heure, et le choix de l'arme est libre selon les préférences de chacuns.
- Je prends un MA5B, dit un premier.
- Moi, un fusil de combat, dit un second.
- Je préfère le fusil a pompe, dit une troisième. Finalement, ce fut le tour de Mike. Il choisit un sniper, arme qu'il ne maniait pas forcément bien, mais dont il aimait le design.
- Cela ne pourra pas être pire qu'une autre arme, se dit-il.
Les neuf spartans arrivèrent sur place, et l'épreuve commença. Au bout de 47 minutes, le spartan en tête avait 920 points. Le dernier était Mike avec 170 points. Il tira trois balles, abattant pourtant qu'un hologramme sur trois. La quatrième balle fut tire sur un hologramme a l'embouchure de la salle de contrôle de la station. Mais il rata son tir.
- Bon sang, souffla Mike, je l'avais presque !!!!
En revanche, il ne rata pas le panneau de controle, dont la quatrième balle en détruisit les commandes des fenêtres blindees. Et ce qui du arriver arriva: toutes les fenêtres de la station s'ouvrirent subitement. Les spartans ne surent que faire.
- Hé... koff... qu'est ce que... pffffaaaaaah....
En 3 minutes, ce fut le drame. Les spartans commencèrent a manquer d'oxygène, les armures n'étant pas équipés de respirateur spatiale. Sur Reach, on donna l'alerte, précisant que la station Delta se depressurisait et qu'iil fallait secourir les spartans de toutes urgences. Sur la station Delta, tandis que ses camarades mourraient, Mike rampa jusqu'au capsules de sauvetage. Il espérait y trouver ses amis, mais ce ne fut pas le cas. Il entra dans la capsule A, se mit aux commandes et lança la séquence de larguage.
<< lancement capsules A, B, C et D. Veuillez patientez...>>
- Hein ? Non non non !!! Juste la capsule A !!! Pas les autres !!!
Mais il était trop tard. Les quatre capsules se larguerent, condamnant ainsi les huit autres spartans a la mort.

On ne retrouva la capsule A que dix heures plus tard. Mike était vivant, mais il ne fut pas acclamé, bien au contraire. Le bilan établie par l'équipe de secours ne faisait aucun doute : une balle de sniper a traverse le panneau de contrôle de la station Delta, et Mike 213 était le seul spartan arme de cette arme lors de l'entraînement. Il fut mis en isolement pendant un mois avant qu'il ne puisse finalement reprendre l'entraînement, mais il était maintenant déteste, rejeté et ignore des autres. Tout le monde le voyait comme un vulgaire assassin, Mike n'ayant pas pu s'expliquer devant le général, faute de preuves. Il fini ainsi seul son entraînement, étant sans cesse mis a l'écart et chatié. Il alla donc vivre dans un avant-poste lointain, continuant tout de même a se battre et se renseigner sur l'avancée des covenants ayant envahis Reach depuis une semaine.

( car je suis le spartan le plus détesté de tous, car je suis Mike Pinker... et voici mon histoire. )

Chapitre 1: Sauver l'équipe Technik

( les spartans ne meurent jamais, ils disparaissent au combat. Personnellement, je ne pense que sur Reach cette phrase sera vraie un jour )

2 août 2552

La guerre entre l'UNSC et l'alliance covenante fait rage. Entre les bases vérifiées, les spartans décédés et les rang ennemi étonament imposants, autant essayer d'égorger un gueta à mains nues que d'espérer gagner cette guerre. Mais l'UNSC ne baisse pas les bras pour autant, et certaines équipes sont très tenaces. C'est le cas de l'équipe Technik, qui est en train de défendre le complexe Auriga :
- Du nerf !!!! Les renforts vont arriver.
<< Vous avez dit ça y a une heure sergent, et il n'y a toujours personne >>
- Peut être qu'ils ont été retardés, ou bien...
<< Ou bien il ne viendront pas, hein sergent ? >>
- Hé bien... c'est à dire que... et puis merde. << Là !! En voilà d'autres !!! >>

Plus loin, dans un avant-poste normalement abandonné, un certain spartan se renseignant sur les combats actuels, connecté sur la fréquence d'urgence de l'UNSC. Il arborait une armure EVA de couleur argent et blanche. Sa visière d'or brillait au soleil, de même que le datapad fixé à son poignet. Sa matricule était... 213. Mike Pinker, de son nom complet, tomba sur la fréquence de l'équipe Technik.
- Hum... on dirait qu'il n'y a pas d'autres spartans sur les lieux. Je pourrais donc aller aider Technik.
Il saisit son fusil de sniper, le chargea, mit son magnum à la jambe, enfila son casque et se dirigea vers son Falcon. Prochain arrêt : le complexe Auriga.

Mike arriva sur place un quart d'heure après. Mais aucun signe de combat, ni même de vie. Le sol était parsemé de cadavres covenants et marines entremêlés. Arrivait-il trop tard ? Il mit pied à terre et, sniper à l'épaule, se mit à la recherche de l'équipe Technik.
- Je suis le spartan 213, je viens vous aider !!! Il y a quelqu'un ??
Il n'y eu aucune réponses, seulement le bruit du vent entre les bâtiments. Soudain, une forme noire disparue derrière une porte !! Mike alla voir, et...
- Équipe Technik ?
<< Un spartan ? Hé ben, ce sont de sacrés renfort que le colonel nous a envoyés. Il aura droit à une grosse bise quand tout sera fini >>
- Mais non crétin, lança le sergent, c'est pas une bise qu'il aura, mais une baffe. Tu sais qui est ce spartan ?
<< Bah non... >>
- C'est le spartan assassin de l'incident Delta.
Devant cette révélation, l'un des soldat cracha par terre et se détourna. Un autre baissa la tête et pensa au temps qu'il lui restait à vivre. Mike, qui ne savait que dire, essaya quand meme de s'expliquer :
- Attendez, vous ne savez pas la vérité. En fait, c'était un acci...
Il ne put finir, les marines étant déjà en train de changer de point de repli pour leur sécurité. Malheureusement pour eux, un phantom surgit de derrière les collines et largua ses troupes. Le sergent ordonna la défense, malgré que les covenants furent plus nombreux. L'équipe Technik prenait une raclée quand trois balles de sniper tuèrent deux élites et un grognard. Privé de commandant, les petites créatures se mirent à fuir, bien à l'inverse des jackals qui se mirent à attaquer Mike. Il leur régla leur compte, ainsi qu'au reste de grognard. Il ne resta alors qu'un élite général, qui sortit du phantom à son tour avant de redécoller. Il sortit une épée et attaqua les sept derniers membres de l'équipe Technik. Mike épaula et visa, mais le sergent cria :
<< Non spartan !! Ne tirez pas !! Il y a... >>
Mais Mike tira tout de même, sauf que la balle rata le général. Par contre, elle toucha un baril de pétrole de la réserve de carburant des warthogs, ce qui explosa tout le hangar, le général élite... et le reste de l'équipe Technik qui était dedans. Il y eut un moment de silence. Mike explosa :
- Mais c'est pas vrai !!! Je suis maudit !!!
Le complexe Auriga, ou ce qu'il en restait, était maintenant sécurisé. Mike retourna à son Falcon et rentra dans son avant-poste, déprimé certes, mais surtout énervé.

29 août 2552

- Alors là chute de Reach est inévitable docteur Halsey ?
<< Hélas spartan. Et à ce moment là, nous serons condamnés >>
- Mais... et cette IA ? N'est elle pas la solution ?
<< Je l'espère. Sinon il n'y aura aucun espoir >>
- Ils arrivent bientôt ?
<< Oui, le sixième Noble fait déjà le ménage. Ils s'occuperont du colis >>
- Et moi ?
<< Rends toi au site de démantèlement de l'UNSC à Eszod. Un croiseur t'y attend pour quitter la planète >>
- Très bien, je m'y rends. Bonne chance docteur.
<< À toi aussi Mike >>

30 août 2552

- Spartan 213 en approche du croiseur Pillar Of Autumn.
<< Bien reçu spartan. On ouvre le hangar 12 >>
Mike se rendit à l'intérieur et y posa son Falcon. Le capitaine Keyes l'accueilla :
<< Bienvenu spartan. Catherine m'a prévenu de votre arrivé >>
- Il y en a d'autres à bord ?
<< Oui, les numéros 117 et 058 sont déjà là. Ne vous inquiéter pas, votre cryotube est dans un autre compartiment >>
- Ah merci capitaine. J'y vais.
<< Un technicien va vous prendre en charge. Moi je dois récupérer le colis d'Halsey et les derniers Noble >>
- Bien capitaine.
Mike se rendit dans la salle cryo B, les autres spartans étants dans la A. Le technicien le mit en cryostase. Il s'endormit pendant que la guerre de Reach s'achevait. La Noble Team ne montera jamais à bord.

14 septembre 2552

<< Cortana, je veux seulement savoir si on les a perdus ? >>
- Je crois que l'on connaît tous deux la réponse...

Chapitre 2: Halo

( on dit que le monde s'est bâti sur des légendes. En voilà une dont on se serait bien passée )

<< Je veux voir tout le monde a son poste >>
- Tout le monde ?
<< Tout le monde >>
Le croiseur Pillar Of Autumn s'apprêtait à être attaqué par les covenants. Les marines et personnel de sécurité à bord s'équipèrent pour le proche combat. Pendant ce temps, les techniciens s'occupait de réveiller les spartans. John-117 se levait seulement que Mike-213 était déjà réveillé, volonté du capitaine de le réveiller avant 117.
- Que se passe-t-il, demanda Mike encore somnolent.
<< Apparemment, répondit le technicien, il y a une attaque qui se prépare. Le capitaine Keyes vous attend sur le pont >>
- J'y vais.
Mike traversa les couloirs remplis de soldats en position d'attaque. L'attaque semblait sérieuse, il fallait se dépêcher. Il arriva sur le pont peu après et s'adressa à Keyes :
- Au rapport capitaine !
<< Bon retour parmi nous spartan. Je ne peux pas vous expliquer la situation en détail, il y a trop à faire pour cela >>
- Les covenants ?
<< Pas seulement, regardez >>
Il désigna au loin une étrange structure en forme d'anneau. Qu'est ce que cela pouvait être ? Mais les questions devait attendre, car un coup de feu et une explosion retentirent juste au dessus. L'attaque sur le Pillar commençait !!!
<< Envoyer immédiatement l'adjudant sur le pont, dit Keyes sur le canal du vaisseau. Puis s'adressant à Mike :
<< Pas besoin de vous dire de partir je suppose ? >>
- Non non capitaine. Je pars. Je ne tiens pas à affronter John.
<< Prenez une nacelle de survie, essayer de vous poser sur l'anneau. Et priez pour qu'un miracle se produise >>
- Bien capitaine.
Sur ce, Mike courut vers les nacelles, mais les covenants étant maintenant à bord, le chemin fut bien moins simple. Un marine vola juste au dessus de lui, suivi d'un grognard. Il passa devant trois officiers avant que ces derniers ne se fassent tuer par un élite un peu plus loin. Il passa une porte de service, vis des jackals et des marines en train de se foutre sur la tronche, et finalement arriva aux nacelles. Mais au lieu des capsules, ils y avait des vaisseaux d'abordage covenants. Il compris que chaque nacelle larguée offrait une porte d'entrée aux envahisseurs. Il fit demi-tour, voulant tenter sa chance au pont du dessous. Mais un élite l'attaqua dès qu'il eut franchit la porte. Mike lui mit un coup de poing avant de le faire rouler par terre, mais l'élite se releva et sortit une épée. Le spartan se jeta alors sur lui et, d'un geste vif et rapide, lui brisa la nuque. En se relevant, il se muni du fusil plasma du défunt et continua sa route. Après une rencontre avec un ultra, une douzaine de grognards et six jackals, il arriva finalement aux nacelles : il en restait quatre. Il sauta dans la première, se mit aux commandes et se largua.

Après quelques minutes, il atteri sur ce monde étrange et immense, recouvert de plaines verdoyantes et de grandes structures métalliques. Il se mit alors à explorer les environs, remarquant alors des nacelles UNSC au dessus de lui.
- J'y vais, pensa t-il.
La plus proche tomba derrière la montagne. En l'observe depuis le sommet, Mike ne vit qu'un seul survivant en sortir : John-117.
- Finalement, j'y vais pas. Aucun survivants de ce côté.
Il repris donc son exploration. Un peu plus tard, il tomba sur l'une de ces grandes structures. Il y entra prudemment. Quel ne fut pas sa surprise en découvrant des cadavres de marines et de covenants. Et ils n'étaient pas vieux.
- Sûrement des escouades de patrouille cherchant les survivants du Pillar. Mais bon au moins, je vais pouvoir m'armer.
Il prit donc un magnum et un fusil d'assaut avant de ressortir par la porte opposée. Devant lui se tenait une nacelle de survie UNSC.
- Cela confirme ma théorie, souffla t-il mécontent.
Il reprit alors la route, priant pour trouver d'autres survivants et les secours. À la nuit tombée et toujours dans les plaines, le spartan 213 aperçut un camp covenants au loin. Il improvisa une cachette et observa aux jumelles : des élites essayaient d'ouvrir la porte d'une de ces structures tandis que des grognards surveillaient les alentours. Ni une ni deux, Mike sauta de sa cachette et attaqua les ennemis. Si les grognards tombaient comme des dominos, les élites tombèrent beaucoup moins bien, surtout le général. Finalement, le combat s'achève avec une bosse pour le spartan et seize cadavres pour les covenants.
- Je me demande ce qu'ils cherchaient, mais je n'ai pas le temps d'y réfléchir.
Il fouilla le camp, découvrant ainsi un petit artefact crypté en langage covenant. Ne sachant lire cette langue, il voulu le jeter, mais il se souvint que quelqu'un sur cette planète pourrait sûrement le déchiffrer : Cortana. Le problème, c'est qu'elle était avec le spartan 117, et surtout il ne sais-où sur cette anneau. Mais il devait les trouver pour décoder l'artefact. Il pris donc l'un des banshee qui se trouvaient là, et décolla vers sa quête de retrouvailles.

Chapitre 3: La menace du parasite.

( Enfant, ma mère me répétait sans cesse que les monstres n'existaient pas. Si elle avait sue...)

Mike survola les étendues mystérieux d'Halo pendant plusieurs heures. Il utilisait le signal neuronal de son armure pour localiser Cortana, la seule capable de déchiffrer l'artefact forerunner qu'il avait trouvé. Au sol, il apercevait régulièrement des covenants cherchant quelconques objets ou essayant d'ouvrir certaines portes. Ils semblaient d'ailleurs assez affolés, comme s'il tentaient d'échapper à quelque chose. Le spartan 213, trop occupé par les scènes alentours, ne remarqua pas qu'un phantom venait de le prendre en chasse. Quand il s'en rendit compte, il était trop tard : le phantom tira des missiles plasma qui réduiserent le véhicule du spartan en morceaux.
- À mon tour maintenant !!!!
En effet, Mike avait réussi à s'éjecter à temps du banshee et était maintenant sur le cockpit du transporteur. Il sauta sur le tourellier droite, le tua au couteau, puis entra dans le vaisseau par l'ascenseur antigrav toujours active grâce à un petit saut périlleux. À l'intérieur, deux élites et quatre grognards l'accueillir comme il se doit : à coup de fusil et pistolet plasma. Mike sortit son magnum ( oui, il a encore oublié son arme dans son véhicule ) et s'occupa des ptit's gars en quelques secondes. Pour les élites, il en tua un premier en chargeant un pistolet plasma avant de lui mettre un coup de pied, lequel tomba sur le second élite qui, déstabilisé, ne put éviter le couteau du spartan qui arriva dans sa nuque. Pour finir, une grenade abattit le pilote et le phantom alla s'écraser au sol. Mike avait réussi à sortir avant l'explosion, et il était maintenant agrippé à une corniche de montagne.
- C'est réglé, dit-il fier de lui, maintenant trouvons Cortana.
Il remonta sur le rebord et continua ses recherches.

Une heure et quelques ennuis après, il arriva devant une immense structure. Il consulta son interface : pas de doute, Cortana était bien la... et sûrement aussi John-117. Il gravit les pentes de la structure accompagné de quelques cadavres ennemis, signature d'un spartan bien connu. Il pressa plusieurs boutons avant d'arriver à la dernière porte. Il l'ouvrit, prêt à affronter l'homme en armure verte qui se trouvait forcément derrière. Mais lorsque la porte s'ouvrit, il ne put rien dire. La salle, immense, était totalement vide. Des plans et des hologrammes ainsi que des centaines de lumières la remplissait, mais pas comme notre spartan aurait aimé qu'elle soit remplie. Il avanca vers le panneau de contrôle.
- Voyons comment ça marche.
Il allait appuyer sur l'un des boutons quand une IA connue apparue devant lui :
- Cortana !!!
- 213 ??? Tu est vivant ? Enfin une bonne nouvelle.
- Très drôle. Ou est 117 ?
- Partit à la rescousse du capitaine Keyes.
- Ah, heureusement... je veux dire heureusement que tu n'aie rien.
- Depuis combien de temps est-tu la ?
- J'ai atteri un peu avant vous. J'ai d'ailleurs vu votre nacelle se crasher, mais je n'ai pas pu vous rejoindre.
- Pas pu ou pas voulu ?
- Heurm... Un peu les deux.
- Voilà.
- Je te cherchais car j'ai besoin de toi. Peux tu décrypter ça ?
Il lui tendit l'artefact attaché à sa ceinture. Cortana l'examina quelques instants avant de s'écrier :
- Bon sang !!!!!
- Quoi ? Qu'y a t-il ?
- Cet artefact contient la suite de l'histoire de cette structure. Vois tu, je suis restée ici pour étudier cet anneau de A à Z. Mais il me manquait une partie des dossiers, et c'est cet objet qui les contient. Oh non...
- Encore des problèmes ?
- Ce serait trop long à expliquer, mais ce qui est sur, c'est que l'adjudant ne devra jamais activer cette structure. Part vite 213 !!!! Je t'indique l'emplacement de l'épave du Pillar Of Autumn. Trouves-y un véhicule et quitte cet anneau. J'expliquerais à l'adjudant en détails donc garde ta radio, mais coupe le micro. Ainsi il ne t'entendra pas.
- Holà, tu est drôlement expéditive. Calmes toi... et explique moi tout.
- Je... désolée... la panique... très bien, écoutes...
Cortana lui raconta toute l'histoire d'Halo, les forerunners, la technologie... les floods !!!!! Après cela, Mike compris la situation. Cortana lui promis de ne rien dire à John quant à sa présence ici. Il la remercia et s'en alla avec une nouvelle mission : aider le spartan 117 sans qu'il ne le sache. Première étape : récupérer l'index.

À l'aide d'un portail de téléportation, Mike arriva dans la bibliothèque, où devrait normalement se trouver l'index, clé d'activation de Halo. Évidemment, il ignorait que 117 y était déjà, accompagné de 343 guilty spark, le gardien de l'installation 04. Il avança seulement dix mètres avant que des dizaines de créatures hideuses ne surgissent de tous les côtés. Mike épaula son fusil à pompe ( il l'a trouvé en ressortant de la salle de contrôle ) et abattit les monstres assez facilement malgré le nombre. Mais il en arrivaient, encore et encore, et les munitions devinrent rapidement faibles. Le spartan se dégageait un passage tout en continuant à chercher l'index, qu'il aperçut finalement flottant dans un rayon lumineux... vingt mètres plus haut. - Comment on monte la haut, s'interroga t-il. Les floods continuaient leurs attaques griffus, explosives et d'autres contre le spartan 213, qui tomba finalement à court de cartouches. Fort heureusement, ces choses portaient parfois des armes, et un lance-roquettes et un sniper firent le ménage en moins de deux. Avec un court répit, le spartan se remit à chercher l'ascenseur, qu'il trouva finalement au bout de cinq vagues d'ennemis. Au sommet, surprise !!!! 117 tenait l'index en main. Une boule bleue lumineuse volant dans les airs se trouvait à ses côtés. Trop loin pour entendre la conversation, il les vis néanmoins disparaîtres dans un flash orangé. Il rechargea son sniper et dit :
- On dirait qu'il s'en sort très bien tout seul. Dans ce cas, autant quitter cet anneau tout de suite.
Mike redescendit vers la sortie. Une fois dehors, il se résolu à rejoindre l'épave du Pillar et d'en finir une fois pour toute. Il trouva un pélican écrasé à quelques centaines de mètres de la, mais toujours apte à voler. Il se mit aux commandes et partit vers sa destination finale.

Chapitre 4 : Compte à rebours.

( tout ce que j'ai toujours voulu bien faire dans ma vie s'est toujours mal terminé, néanmoins il y a eu quelques exceptions )

Le jour se levait sur Halo. L'immense épave du Pillar Of Autumn gisait tristement au sol. Un pélican le survolait depuis un moment pour tenter de trouver une entrée. À bord, le spartan 213 admirait la carcasse du vaisseau UNSC en soupirant. Comment avions nous pus en arriver là ?
- Essayons d'entrer avant que ce machin ne parte en fumée, songeait-il en essayant de garder une altitude convenable.
Après tout, ce Pélican avait connu des jours meilleurs, et c'était déjà une chance qu'il ait pu arriver jusqu'ici en un seul morceau. Finalement, il tenta de rentrer par l'un des hangars. Par chance, l'un d'eux était ouvert. Par malchance, il s'agissait du plus éloigné du poste de commande du vaisseau. Mike y écrasa son véhicule à l'intérieur.
- Bon, rejoignons l'avant du vaisseau et trouvons quelque chose qui puisse voler.
Il ramassa son sniper, vérifia que son magnum était toujours à la ceinture, puis se mit en marche. Cela lui faisait drôle d'être de retour sur le Pillar et de le voir ainsi. Les longs couloirs étaient vides et silencieux. Pas un bruit de combat, de haut-parleurs, d'ordinateurs ou d'explosions. Un silence totale qui était tout de même intrigant. Il passa devant le réfectoire, contourna les dortoirs, mais soudain, s'arrêta devant la salle cryo A. Il se rappela le départ de Reach, où Keyes lui avait annoncé que deux spartans se trouvaient déjà à bord, 117 et... 058 !!!! Mike se demandait ce qu'il avait pu advenir de Linda au cours de la bataille quelques jours plus tôt. Avait-elle survécu ? Était-elle morte ? Il ne le savait pas. Le spartan entra dans la pièce. Tout à coup, des hordes de floods surgirent de tous les côtés. Surpris, 213 esquiva de justesse les premiers, fit une roulade, sortit son fusil et tira de tous les côtés : sur ses quatre balles présentes dans son arme, il n'abattit qu'un seul ennemi. Visiblement, il visait toujours aussi bien. Magnum au bras gauche et sniper dans l'autre, il se chargea du reste avec quatre chargeurs pour vingt assaillants et une trentaine de parasites d'infection. Il savait à présent qu'il n'était plus seul ici et qu'il lui faudrait être prudent pour la suite. Il prit l'échelle du fond de la pièce et arriva aux panneaux de configurations des armures. L'un d'eux représentait le spartan 117 et le deuxième, le spartan 058. Mais cette dernière possédait des états ''INCOMING '' sur tout son briefing. Curieusement, il indiquait tout de même sa position : juste dans la pièce derrière. Mike s'apprêtait à s'y rendre lorsqu'un panneau clignotant attira son attention. Il l'inspecta.
- Hum... on dirait un message.
Il activa le panneau, et, sous ses yeux, il vit des pages d'histoire oubliées depuis des lustres ( voir Terminal 10 d'Halo Anniversary ). Il reconnu la boule bleue qui accompagnait le spartan 117 dans la bibliothèque ce matin, il reconnu 117 lui-même et ce robot parlait de lui, des floods, des humains qu'il appelait '' dépositaires ''. Mais qui pouvait être la bibliothécaire ? Et qui est ce " il " dont il a parlé ? Qui sont les prométhéens ? Que de questions se bousculaient dans la tête du spartan 213, questions dont il n'avait aucunes réponses pour l'heure. Un bruit le sorti de ses pensées. Une chose approcha de lui et dit d'une voix robotique :
- Bonjour. Je suis le monitor de l'installation 04. Je suis 343 Guilty Spark.
- Vous ? Celui que j'ai aperçu dans la bibliothèque ? Et celui qui a confectionné ce message ?
- Vous m'avez l'air bien curieux mon ami. Pour ma part, c'est la première fois que je vous vois.
- J'attends des réponses sur ce que je viens de voir. Allez, j'écoute.
- Désolé, mais les protocoles m'interdisent de vous dévoiler les secrets de ce monde.
- Qui sont les prométhéens ? La bibliothécaire ?
- Puisque je vous dis que c'est impossible. N'insister pas. D'ailleurs...
Spark se figea. Mike ne comprenait plus rien. Mais en quelques secondes, il émergea :
- Navré je dois vous quitter. Mes sentinelles m'annoncent que l'autre dépositaire approche de ces lieux. J'ignore ce qu'il compte encore faire, mais croyez bien que je le surveillerais. Il a déjà tenté de détruire mon anneau une fois, il peut très bien recommencer.
Sur ce, il s'envola vers un conduit d'aération. 213 compris de qui Guilty Spark venait de parler : le spartan 117. Il se remit donc à chercher un moyen de partir d'ici, oubliant totalement Linda 058, mais sans savoir qu'il n'avait pas besoin de la chercher dans le vaisseau. Sur sa route, d'autres floods lui barrerent le passages un peu partout. Le spartan s'en occupa difficilement au vu du nombre d'ennemis. Il se défendis ainsi plusieurs longues minutes, usant de chargeurs, coup de couteau et grenades pour s'en sortir indemne. Un bouclier clignotant et deux armes vides signifiaient qu'il fallait courir et oublier les parasites. Soudain, le Pillar se mit à trembler. Des bruits d'explosions se faisaient entendre dans la salle juste au dessus. Mike aperçut un ascenseur au bout du couloir et se dépécha de le rejoindre. Une douzaine de floods le talonnais. Le spartan rentra dans l'ascenseur et ferma la porte immédiatement. Il appuya sur le dernier bouton. Direction le sous-sol !!! Mais hélas, les câbles de l'engin céderent, emportant ainsi dans leur chute un spartan blanc affaibli et dépourvu d'armes.

- Ah, c'était violent, balbutia Mike en sortant des débris trente mètres plus bas.
Il se trouvait maintenant très proche du dépôt de véhicules. Il s'y rendit lentement, la zone semblant être sûre. Au dépôt, il grimpa dans un warthog. Étrange, il entendait maintenant des explosions fortes et courtes sur divers endroits du Pillar, puis il remarqua que son pads clignotait. Effectivement, Cortana lui avait envoyé un contact disant que l'adjudant avait détruit le système de refroidissement du vaisseau et que tout l'anneau allait bientôt voler en éclats. Ni une ni deux, il démarra et roula à toute vitesse, son temps étant maintenant compté. Il traversa un labyrinthe de structures dans les souterrains de l'Autumn, écrasant au passage des covenants affolés qui tentaient de fuir eux aussi. Il restait maintenant trois minutes environ. Après une folle course en Warthog, le spartan s'écrasa dans un nouveau hangar. Dedans s'y trouvait un chasseur Longsword. Le cauchemar s'achevait. Plus loin, l'adjudant et Cortana observaient écho 419 mourir sous les feux de deux banshees. Cortana lui indiqua alors la position d'un dernier chasseur Longsword un peu plus loin. Dans ce même chasseur, 213 cherchait un moyen de décoller, tout en retenant comme il le pouvait les floods qui tentaient de grimper à bord pour prendre leur repas.
- Bon sang, il faut à tout prix que je décolle. Tiens, essayons ce bouton la... oh non !!!!
Il vit un second Warthog s'écraser dans le hangar. Il en sortit John-117.
- Oh non. Vite, avant qu'il me voit.
Mike se réfugia dans la cabine sous le poste de pilotage. Il entendit John arriver dans le vaisseau, lever la rampe et se mettre aux commandes. Le Longsword décolla. L'explosion du Pillar Of Autumn détruisit entièrement l'anneau Halo, mettant fin à la menace du parasite. Depuis l'espace, John demanda à Cortana :
- Quelqu'un d'autre s'en est sorti ?
- Scan...( pensée : 213... il est ici. Pour l'instant, laissons le tranquille )... non, rien que de la poussière et des échos. Il n'y a plus que nous. On a fait ce qu'il fallait, pour la Terre... Et les floods !!! On avaient pas le choix.................Halo.... c'est fini...
- Non, dit 117, je crois que ce n'est que le début.

En quittant Halo ce jour la, le spartan 117 ignorait qui il emportait avec lui...
Mike Pinker sera toujours détesté...
Il se demandait ce que la suite lui réservait et quels défis l'attendait...
Mais ce qu'il savait, ce que peu importe les remarques des autres... Il restait ce qu'il était...

( Et qui je suis ? Je suis Mike Pinker !!! )

FIN

_________________________________________________________
avatar
Digital N7
Divinité
Divinité

Messages : 331
Date d'inscription : 21/09/2014
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur http://la-team-amnesia.lebonforum.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum